Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La gratitude ou comment s'ouvrir aux autres.

« Remercier » est quelque chose fait de manière machinale aujourd'hui, c'est une façon de faire qui a été inculquée dans notre éducation par nos parents, nos enseignants à l'école...

La gratitude peut se refléter de bien des façons dans la vie de tous les jours, elle peut être matérielle via des cadeaux (anniversaire, Noël etc...) des lettres (vœux par exemple) etc...ou immatérielle via des mots (merci étant le meilleur exemple) ou des gestes simples (sourire, signe de tête, poignée de main etc...).

Il y a peu je me suis rendu compte des aspects positifs que la gratitude sincère avait sur mon corps et mon esprit et de surcroît en aïkido.

Étant de nature curieuse, j'ai fait quelques recherches sur ce que cette notion pouvait apporter au corps. Une gratitude sincère amène à un relâchement musculaire, à une baisse du stress, à un meilleur sommeil, à un meilleur contact avec les autres via l'intention perçue et reflétée.

Au niveau sportif elle entraîne de meilleures performances sur le domaine physique et à un accroissement du moral et donc fait diminuer le risque de dépression. Le fait de remercier permet de détourner l'esprit du « moi » et donc de l'égo, chose plutôt favorable dans la pratique du Budo.

Voilà ce que représente la notion de « gratitude » d'une manière générale. Sans connaître la culture japonaise, je vais tâcher d'en retranscrire les aspects dans la pratique de l’aïkido. Comme tout art martial issu de la culture nippone, l'aikido possède tout un système de règles de politesse et de vie en société dans le dojo plus ou moins complexe que l'on nomme reigisaho ou « étiquette ».

Le salut de début et de fin de cours, le salut à ses partenaires d’entraînement ou bien à son enseignant lorsqu'il nous corrige mais aussi le salut des armes reflètent parfaitement cette notion de gratitude. Le salut sert à se dire bonjour mais surtout à se remercier de pratiquer tous ensemble.

À titre personnel, je salue en tentant de respecter l'étiquette mais j'avoue le faire parfois de manière machinale sans penser dans mon esprit à remercier. Depuis peu j'ai tenté de me recentrer sur ce travail car au niveau du corps et de mon moral cela me fait beaucoup de bien. Donc je prend le temps à chaque salut de le faire avec gratitude envers mes partenaires, enseignants etc...

Remercier sincèrement et du plus profond du cœur est quelque chose de difficile à faire. Il faut savoir lâcher prise, oublier les tracas de la journée, voire même remercier les soucis que l'on a eus car ils nous construisent et bien entendu, ne pas chercher à remercier par souci d'améliorer le relâchement du corps.

Remercier sincèrement les autres pour leur partage, pour prêter leurs corps à la technique etc...cela nous place dans une situation d'ouverture à l'autre et permet de ne pas entrer inconsciemment dans un travail d'opposition mais au contraire d'harmonisation. La pratique n'en sera que meilleure et le plaisir de partager n'en sera que plus enrichissant.

Tag(s) : #Autres

Partager cet article

Repost 0