Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai toujours eu envie d'enseigner bien que je ne me sois jamais vraiment penché sur les raisons mais l'envie de transmettre quelque chose, de transmettre une passion a toujours été un moteur de progrès pour moi, ma pratique évoluant uniquement dans le but de la redonner aux autres. En aikido, la transmission et la recherche de connaissances, cette curiosité pour les diverses facettes de notre art, aussi bien techniques que spirituelles m'a toujours permis d'avancer et de redécouvrir que tout recommence à chaque fois.

J'ai toujours considéré le fait d'enseigner comme une étape naturelle, un peu comme lorsque l'on quitte le nid familial pour prendre son envol. De plus, cette étape permet de se remettre en question, parfois de manière douce, parfois de manière plus brutale, mais l'enjeu est là et c'est ce qui me fait avancer.

Je ne me considère pas comme un enseignant à part entière ayant peu de cours à mon actif et de manière épisodique, je me perçois plus comme un assistant-explorateur.

Je m'explique...

Depuis la rentrée, je tente de suivre le cursus de l’école des cadres dans ce but, bien que je ne sois pas un adepte des diplômes, cette formation me permet d'en apprendre plus sur moi, sur ce qu'il me manque ainsi que sur les diverses façons d'enseigner bien que je me demande parfois ce que j'y fais. Mon aikido évoluant sans cesse dans de nouvelles directions, brisant même parfois la structure technique apprise de mon sensei, j'explore, expérimente de nouvelles choses, aborde ma pratique sous de nouveaux angles à chaque fois. Les cours que je donne sont également le moyen d'expérimenter, de faire le tri dans ma pratique, le dojo étant comme une sorte de labo de recherche martiale.

Bien qu'il m'arrive d'imaginer un cours, voire même de m’entraîner à en donner, cela me permet d'une part, de m’entraîner seul techniquement de manière plus ludique, mais aussi de chercher à transmettre quelque chose de cohérent.

Pourtant bien que les cours que je donne soient épisodiques, je n'arrive jamais vraiment à créer un plan de cours la veille que je vais retranscrire le lendemain, les cours me tombant dessus de façon très soudaine et impromptue. La plupart du temps, le travail de préparation me permet de réfléchir brièvement à une technique ou un thème qui ensuite va me permettre de dérouler un plan de cours sommaire qui va s'adapter au public.

Ayant été entrainé dans ce type de construction de cours, même à l'école des cadres où juste le thème est imposé, ma façon de donner des cours s'en ressent et il m'arrive de manquer soit d'explications verbales, soit d'exercices éducatifs visant à améliorer la compréhension du travail. De plus, je ne peux pas assurer de suivi des élèves, de leur progression sur le long terme et c'est ce qui m'ennuie le plus.

Donc je me posais surtout deux questions concernant les apports théoriques et pratiques dans un cours. Y-a-t-il possibilités de créer des exercices dit « éducatifs » et de les transmettre ? peut-on dire sincèrement à l'élève qu'on manque d'apports théoriques à ses questions ?

De nouvelles limites à franchir...y'a encore du travail mais c'est ça qui est bon.

Partager cet article

Repost 0