Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aikikai : littéralement "société de l'union des énergies". Le nom complet est Zaidan Hojin Aikikai ou fondation aikikai. Ecole d'aikido la plus répandue dans le monde, dirigée par le petit fils du fondateur de la discipline.

Atemi : ate c'est la frappe, le coup, mi c'est le corps; donc atemi c'est un coup porté au corps pour l'atteindre aux points vitaux. Les techniques de frappes se classent dans les atemi waza (techniques de frappes)

Awamori : alcool de riz de 30° considéré comme une liqueur (en japonais shochu). Un awamori kusu est une liqueur de 3 ans d'âge ou plus considéré comme un vieil alcool de haute qualité. Il est crée par distillation de riz long et fermenté avec un champignon noir appelé Koji provenant spécialement de Okinawa. L'alcool est vieilli dans des pots de terre cuite dans des caves à température ambiante. L'awamori se déguste frais en petite dose (surtout pour un kusu) et peut être servi comme un digestif ou un cocktail parfois avec des glaçons.

Bakumatsu : fin du shogunat Tokugawa - gouvernement militaire de la dynastie Tokugawa, un clan de seigneur de guerre (shogun en japonais) ayant perduré environ 400 ans

Battosaï : surnom donné à Kenshin, le héros du manga. Battosaï signifie "celui qui utilise le battojutsu" (technique pour dégainer et trancher en un seul coup)

Bokken : sabre de bois

Bukiwaza : "techniques d'armes"

Chudan tsuki : frappe du poing au niveau du plexus

Daito Ryu : daitoryu aikijujutsu - appelée aussi "Ecole du grand Orient". Daito ryu (école daito - château du fief d'Aizu au Japon), aikijujutsu (technique souple utilisant le principe de l'union des énergies).

Dojo : le "lieu où l'on étudie la Voie". Bâtiment à mi-chemin entre un gymnase et un temple où les pratiquants s'entraînent.

Doshu :litt. "Maître de la Voie". Distinction obtenu par le représentant d'une école traditionnelle ou d'une discipline martiale généralement, le fils ou le petit-fils d'un fondateur ou d'un représentant lorsqu'il succède à l'ancien Doshu ou Soke (selon les écoles) au décès de ce dernier.

Ere Meiji : ère du "gouvernement éclairé", né en 1868 après l'ère Edo. Cette ère marque la fin du Japon féodal (le pays entre alors dans une période de modernisme et s'intéressant de près à la culture occidentale).

Go no keiko : littéralement - entraînement solide. c'est la première forme de pratique. Il en existe d'autre : ju no keiko / ki no keiko / ryu no keiko (ou ryutai). Ces quatre types de travail correspond à différents stades basés en quelque sorte sur les 4 éléments (terre, feu, eau et air). Ce travail se termine par le stade du takemusu aiki (ou la création infinie de techniques adaptées selon la situation du moment)

Grade : les grades se classent sur deux niveau les grades "Kyu (ceinture blanche à marron) et les grade dan (grades de ceinture noire)

Hajime Saito : personnage historique ayant réellement existé. Renommé Fujita Goro au début de l'ère Meiji, il était un ancien samourai appartenant au Shinsengumi. Il devint après 1868, un des officiers de la police à Tokyo. Sa phrase fétiche était : « Aku, Soku, Zan » que l’on traduit sommairement par : « crime, punition expéditive », soulignant sa sévérité extrême. Il était également connu pour son penchant pour l’alcool.

Hanmi & hitoemi : hanmi - " moitié du corps" / hitoemi - " le corps en une seule épaisseur"Hiruma Gohei : antagoniste du manga Kenshin le vagabond.

Hanmi handachi waza : niveau de travail où le défenseur est à genoux et où l'attaquant est debout.

Henka waza : nomenclature des variations techniques.

Iaido Seitei Iai : Littéralement "la voie de l'unité de l'être". Art martial issu du Iaijutsu (l'art de dégainer et de trancher avec le sabre). Seitei Iai est le nom qui correspond à 12 kata formant le corpus commun à toutes les écoles de iaido.

Ikkyo : 1er principe. 1ère technique d'immobilisation.

Irimi tenkan : irimi (pénétrer le centre du corps" / tenkan "se retourner, faire demi tour". litt. "entrer en tournant".

Iwama : village à 100 km à l'est de Tokyo. Iwama ryu est le nom donné à la pratique de l'aikido de maître Saito. Ce fut également le lieu de naissance de l’aikido.

Jidaigeki : genre théatral ou cinématographique présentant l'histoire médiévale du Japon. Style proche du "chanbara". Peut se comparer à nos films occidentaux de "capes et d'épées".

Jinei : personnage du manga Kenshin le vagabond. c'est un assassin.

Jodo Shindo Muso Ryu : Le Jodo est la Voie du baton. Shindo Muso ryu est le nom de l'école fondée par Muso Gonnosuke il y a 400 ans.

Kamae : la garde (de combat). À comprendre par posture de défense, d’attente.

Kamiya Kasshin Ryu : école de kendo dans le manga Kenshin le vagabond, le maître assistant est Kamiya Kaoru, la fille du défunt fondateur de l'école.

Kampai : équivalent à notre "tchin-tchin" ou "à notre santé".

Kata dori men uchi : saisie de l'épaule et frappe au visage

Katate dori : saisie du poignet.

Keiko : entraînement.

Keikogi : littéralement "keiko" : entrainement et "gi" : vêtement. Keikogi est donc le "vêtement d'entrainement"

Ki no nagare : littéralement : le flux de ki, ou le flux de l'énergie vitale, du verbe nagareru qui signifie s'écouler, ruisseler (comme une rivière par exemple) - le travail en ki no nagare se distingue par un travail en souplesse sur une unification de l'attaque du partenaire suivi d'une réponse en un mouvement unique.

Kenjutsu : technique de maniement du sabre. Ancêtre du kendo moderne (la voie du sabre)

Kodachi : sabre court.

Kokyu awase : kokyu litt. "inspirer-expirer", awase, litt. du verbe "awaseru" qui veut dire "s'unir à, mettre en concordance". Cela se traduit donc par : « mettre le souffle en union avec le mouvement du corps »

Kokyu Nage : "projection avec expansion de l'énergie" - technique d'aikido.

Koryu kenjutsu : anciennes écoles de sabre. (Koryu - école d'arts martiaux datant avant 1868 au japon )

Kumitachi : travail du sabre à deux

Ma ai : on le traduit par "distance". Selon moi il prend le sens "être au bon endroit pendant toute la durée de l'action et en accord avec le mouvement de l'autre".

Masakatsu bojutsu : technique du bâton long de la vraie victoire. Bâton long de O’senseï, transmis à son élève feu Hikitsuchi Michio, 10ème dan.

Metsuke : terme qui désigne le regard, le regard est le reflet de l'âme; travailler son regard afin de ne pas dévoiler son état d'esprit.

Mokuso : exercice de méditation (proche de la méditation zen) pratiqué avant le début du cours, parfois à la fin. Il permet de faire le vide et de préparer l'esprit à la pratique.

Morote dori : saisie du poignet avec les deux mains.

Ni no tachi : littéralement "2ème sabre". en réalité deuxième kata au sabre (forme) de l'école iwama.

O'Senseï : Grand professeur. Titre porté par Ueshiba Morihei fondateur de l'aikido (1883-1969). Il est nommé ainsi par la majorité des pratiquants.

Omote & Ura sankaku : Omote et ura désigne le postif et le négatif. Sankaku signifie trois points; ce sont deux placements de pieds nommés respectivement hanmi et hitoemi.

Oyo waza : techniques d’application

Saké : alcool de riz crée par fermentation. Généralement le saké tourne entre 12 et 17° certains saké se boivent chaud d'autres froids. Comme pour les vins il existe plusieurs sortes de saké à déguster selon le repas ou le jour (exemple : au nouvel an japonais, la tradition veut que l'on brise le couvercle d'un tonneau de saké).

Seika tanden : appelé aussi hara, c'est pour l'esprit japonais et asiatique, le centre des énergies vitales de l'être humain. En Chine, on le nomme Dantian.

Senseï : littéralement, "celui qui est né avant". C'est le terme qui signifie professeur ou maître. Au Japon, un chef d'entreprise, un médecin ou un artiste reconnu ainsi qu'un professeur d'arts martiaux se fait appeler senseï.

Shihan : littéralement "Modèle". Titre décerné au minimum au 6ème dan au Japon.

Shiho nage : de shi (4 / quatre), de ho (direction) et nage (projection). technique qui vise à couper dans les quatre directions. c'est une technique de projection reposant sur la pratique du sabre.

Shisei : attitude, posture juste. Le shisei est un élément de pratique à parfaire toute sa vie au même titre que la vigilance, le regard, la respiration etc...

Shinsengumi : groupe de samouraïs (généralement sans maître) voulant prolonger le règne des Tokugawa sur le Japon. Le shinsengumi était réputé pour ses guerriers à l'habileté au sabre presque légendaire tels que Hajime Saito ou encore Soji Okita. Ce groupe était aussi réputé pour sa discipline plus que strict et son sens de l'honneur même pour des samouraïs. Ce groupe était également appelé « Les loups de Mibu », nom de la province d’origine de cette société de guerriers.

Shodan : premier degré. Nom japonais pour la ceinture noire 1er dan (dan signifie degré ou marche)

Shomen uchi : frappe du tranchant de la main sur le haut du crane.

Suwari waza : Ensemble technique où les deux partenaires sont à genoux. Désigne un niveau de travail sur une certaine hauteur.

Tai no henka : "variation du corps". principe des mouvements ura (mouvements dits "extérieur").

Taijutsu : "technique du corps" - sous-entendre "techniques à mains nues"

Tai sabaki : "mouvements du corps"

Tenshin shoden katori shinto ryu : « Ecole de l'enseignement shintô véritable et divin de Katori ». École d’armes fondée par Choisai Ienao au 15ème siècle; considérée « patrimoine immatériel du Japon ».

Tori : Celui qui effectue la technique

Uke : Issu du verbe ukeru qui signifie "recevoir". Uke est donc le partenaire qui reçoit la technique. Terme emprunté au judo.

Ukemi : littéralement "recevoir avec le corps". c'est le nom donné à la chute.

Ushiro ryote dori : saisie arrière des deux poignets

Waka senseï : "jeune maître", fils issu d'une lignée de maîtres dans une école, un style, ou une discipline martiale. Destiné à devenir le représentant du style ou Doshu.

Yokomen uchi : frappe du tranchant de la main sur la tempe ou le cou.

Zanshin : "esprit qui demeure". c'est un état de vigilance après la technique, qui consiste à ne pas relâcher son attention même si l'adversaire peut sembler vaincu.

Partager cet article

Repost 0