Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Makko Ho

Makko Ho

真: "ma" se lit aussi "shin" litt : vérité

向 : "ko" litt : être dirigé vers, en face de

法 : "ho" litt : méthode, enseignement.

On pourrait donc traduire Makko Ho : la méthode pour se mettre face à la vérité (comprendre se faire face à soi même, la méthode pour se recentrer sur soi même).

Méthode utilisée en Shiatsu et en Do-In, parfois appelée sur le net : "Yoga of Martial Artists" (litt. le yoga des artistes martiaux), elle fut développée apparemment par Masunaga senseï (qui fut respectivement un maître de shiatsu et de do-in du XXème siècle) bien que la paternité de cette méthode soit contestée.

Cette méthode est basée sur une série de 6 phases d'étirement représentant respectivement les éléments de la nature de la "cosmologie" sino-japonaise : l'eau, la terre, le feu, l'air, le bois et le métal. Après plusieurs recherches mais aussi interrogations, j'ai remarqué que certains de ces étirements sont utilisés en aïkido sous une forme identique ou modifiée : c'est pourquoi je vais vous parler de cette méthode (ou du moins de ce que j'ai pu en comprendre dans la recherche théorique que j'ai menée).

Comme toutes les pratiques dites "énergétiques" que l'on retrouve dans la phase de "préparation" celles-ci servent à sentir notre hara, à ressentir et à mettre en ordre nos énergies pour mieux débuter le travail technique qui suit. Par exemple dans ce type de travail de "préparation on peut citer : le travail des 8 pièces de Brocart que Tamura Senseï pratiquait, ou bien encore les exercices Chinkon kishin no ho (ame no torifune etc...) pratiquer dans certaines écoles d'aikido.

Tous ces exercices servent (pour ceux qui connaissent le principe de l'acupuncture) à faire travailler les méridiens (foie, poumons etc...) afin d'améliorer la circulation des énergies (après on y croit ou pas, le mieux est d'essayer et de se faire une idée). Toujours est-il que cette pratique peut se faire en 15-20 minutes ce qui suffit à un échauffement ou à une préparation, mais de plus permet d’accroître sa souplesse, d'améliorer ses sensations et le ressenti corporel (important en aikido). D'après mes recherches Kanetsuka senseï apprécie beaucoup ce travail de makko ho, notamment pour le renforcement du corps et la souplesse que cela lui a apporté.

Je vous mets le lien d'une vidéo de Makko Ho (je précise faites attention en pratiquant si vous recherchez d'autres formes de pratique ou de préparation; l'essentiel est de se sentir à l'aise et de ressentir un effet positif, soyez très attentif à votre corps lorsque vous pratiquez ces exercices).

Je vous mets également le lien sur le blog BUDOSHUGYOSHA qui parle d'une autre méthode appelée Makko ho (se composant non pas de 6, mais de 4 mouvements) mais faisant le lien avec celle que j'ai présentée et qui est très détaillée.

Tag(s) : #Découvertes-Reflexions, #Arts martiaux

Partager cet article

Repost 0