Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J’ai commencé à me plonger sur le DVD « Takemusu aiki with Saotome Senseï » Je n’ai pas trouvé de formes techniques différentes de ce que je pratique actuellement. Le travail est plutôt basique. En dehors des grands axes que j’ai dégagés précédemment (travail aérien etc…) j’ai remarqué un changement dans le cadre de l’étude que Yannick m’a démontré il y a quelques jours et qui peut être, à mon sens, intéressant à travailler afin de se soumettre à une pratique d’adaptation.

Dans la vidéo est présentée tori attaquant et uke contrôlant l’attaque (en saisissant le poignet par exemple et attaquant à son tour), tori se déplace selon ce que lui donne uke et fait une technique. Cela change le contexte de l’étude et ressemble à ce qui se pratique dans le cadre de l’école Iwama, où tori attaque uke pour faire ikkyo par exemple. Cela permet également de faire d’avantage attention aux différentes réactions du partenaire et donc d’améliorer son contrôle et sa vigilance. Cette pratique permet également au uke de « donner » quelque chose à tori pour faire une technique, une attaque différente, une possibilité de retourner la situation (henka waza, kaeshi waza etc..;). Uke et tori commencent donc sur un pied d’égalité et non pas comme uke attaquant et chutant invariablement parce que l’étude rentre dans un cadre où uke est considéré comme « perdant ».

Néanmoins, lors de la pratique on ne doit pas tomber dans un stupide test de force mais dans la souplesse à repérer les tensions, les ouvertures, et les détails techniques imparfaits afin de se sortir de l’attaque du partenaire.

Ce que je reprocherai à cette vidéo, c’est la présence d’ouvertures dans les attaques des partenaires (des yokomen trop circulaires, des tsuki trop armés en arrière et donc facilement repérables), et le talon arrière trop relevé à chaque phase tournante (irimi tenkan, tai no henka…) qui amène le corps à se pencher en avant.

Il est toujours intéressant de regarder, d'analyser, de tenter de comprendre comment fonctionne les choses en aïkido comme dans la vie. En dehors des techniques basiques, j'ai découvert une forme d'étude intéressante. Pourtant, malgré les détails qui m'ont parus gênants et que j'ai dévoilés dans le paragraphe précédent - regarder des vidéos est un bon entrainement pour saisir avec les yeux la globalité du travail. En cela, je considère l'étude des supports vidéos comme une phase d'entrainement enrichissante qui va au delà de l'absorption de nouvelles techniques, mais permet d'améliorer la concentration.


Tag(s) : #Découvertes-Reflexions, #Arts martiaux

Partager cet article

Repost 0